Drainage lymphatique

170€ la séance d'1h15

Le drainage lymphatique est un massage minceur drainant qui élimine les toxines et la rétention d'eau. C'est le remède idéal pour les ballonnements, les jambes lourdes et gonflées...

PHOTO-2021-11-12-15-03-35.jpg

Son objectif ?

 

  • Stimuler le système lymphatique afin d'accélérer son fonctionnement et ainsi éliminer ce qui l'empêche de bien fonctionner.
     

  • Réactiver la circulation sanguine dans des zones précises comme les jambes, le ventre et les bras pour faire circuler la lymphe. Une stimulation qui va permettre d'éliminer par les urines les déchets accumulés dans l'organisme. C'est pour cela qu'il est conseillé de beaucoup boire d'eau avant et après la séance.
     

  • Détoxifier le corps et le rendre plus tonique : dites adieu aux ballonnements, jambes lourdes, cellulite, kilos superflus ou encore aux problèmes de circulation sanguine....

Comment faire durer ses effets ?

Une bonne hygiène de vie !

Cumuler le drainage avec une alimentaire saine et une hydratation optimale (au moins 2 litres) aide les reins à drainer et à pallier à la rétention d'eau.

La régularité !

La perte de centimètres est immédiate après la séance et les effets du drainage sont sublimés jusqu’à 72 heures après. Pour un résultat plus durable, il est conseillé faire un drainage 1 fois par semaine pendant 5 semaines puis en entretien 1 fois par mois.

Pour les femmes enceintes ?

Possible ! Idéal pour les femmes enceintes, le drainage lymphatique diminue la rétention d'eau, procure une sensation de bien-être et ses effets sont immédiats. Les jambes et les pieds sont moins gonflés à la fin de la séance.

 

Lors du 3e trimestre de grossesse, le volume du bébé gêne et bloque le retour naturel de la lymphe. De l'eau s'accumule dans les pieds, les chevilles, les jambes et le bassin, parfois aussi dans les bras, les mains et le visage. 

Nous attendons donc le 4e mois de grossesse pour commencer les drainages, tout le corps est massé sauf le ventre. En cas d'accouchement par voie basse, le drainage est conseillé dès le lendemain de l'accouchement pour aider le corps à récupérer.

Et en cas de chirurgie plastique ?

Conseillé pour les femmes ayant vécu une liposuccion ou toute autre chirurgie plastique, le drainage active la résorption des œdèmes et des ecchymoses, suite à une accumulation de lymphe dans les zones opérées. Il aide donc considérablement à une récupération rapide. 

 

Il peut également être bénéfique pour les personnes atteintes de colopathie fonctionnelle (syndrôme de l'intestin irritable) ou de maladie inflammatoire chronique du système digestif (maladie de Crohn). Pour bénéficier du soin, un avis médical sera toutefois nécessaire. On fait également attention à ne pas prendre rendez-vous lorsque l'on est en période de crise.

 

Contre-indications

  • Maladies malignes et auto-immunes (cancer, SIDA, leucémie, etc.)

  • Érysipèle (Streptocoque, staphylocoque, etc.)

  • Thrombose et phlébite de moins de trois mois

  • Problèmes cardiaques en tous genres

  • Tuberculose active et toxoplasmose

  • Inflammation aiguë (grippe, fièvre, éruption cutanée, gonflements anormaux, etc.).